Forum des Algériens Index du Forum Forum des Algériens
Pour les amoureux de l'Algérie, ce forum est à vous.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La culture constantinoise vit aussi hors de ses terres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Algériens Index du Forum -> WebAlgeRie -> Villes algériennes -> constantine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bent_edouar
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/10/2007, 10:27    Sujet du message: La culture constantinoise vit aussi hors de ses terres Répondre en citant

La Tribune (Algiers)

30 Août 2007
Publié sur le web le 30 Août 2007

M.M.

Constantine s'exporte-t-elle sur le plan culturel ? Poser la question revient d'abord à situer ce qu'est la production culturelle locale, et le tableau n'est pas forcément réjouissant.

Non pas tant qu'il n'y ait pas des créateurs et des auteurs sur différents registres mais il serait abusif de dire qu'il existe une politique de promotion des Å"uvres et des artistes ne serait-ce que sur le plan national et a fortiori sur le plan international. Il faut donc clairement poser que, de ce point de vue, Constantine ne sait pas s'exporter quand bien même elle en aurait le désir. Et si le produit constantinois circule c'est, souvent, en dépit de tout cela. Ainsi, quand la plasticienne constantinoise Samta Benyahia expose ses Å"uvres un peu partout dans le monde -actuellement à Los Angeles- elle n'est surtout pas prophète dans son pays, et dans sa ville qui ignore peut-être même son existence.

Plus présent physiquement sur la scène locale, son confrère Ammar Allalouche n'a pas manqué de faire connaître l'accueil -par ailleurs chaleureux et positif- réservé à ses peintures tant en Tunisie, où il avait séjourné un temps, qu'à Malte.

Les sorties internationales les plus visibles et aussi les plus gratifiantes à Constantine restent celles de la troupe du théâtre régional, cela depuis pratiquement la réouverture de la salle et de la relance de la production. Trois destinations désormais inscrites à l'agenda du Théâtre régional de Constantine (TRC) dessinent ses échanges internationaux : la Tunisie avec le festival d'El Kef, l'Egypte pour le festival du théâtre arabe et aussi la Turquie avec laquelle s'est même esquissée une politique de création commune. Le travail des hommes de théâtre constantinois a su gagner l'estime des publics et la reconnaissance des pairs avec l'attribution des prix. La plus spectaculaire distinction est bien l'hommage rendu par le théâtre égyptien au comédien et metteur en scène Hadj Abdelhamid Habbati pour l'ensemble de son oeuvre.

Les musiciens ont-ils plus souvent et plus facilement voyagé ? Ce fut longtemps le cas, en particulier, pour Hadj Mohamed Tahar Fergani et son ensemble qui ont pu se produire un peu partout, aux Etats-Unis, en Europe notamment ; une tradition que reprend un peu à son compte, ces derniers mois, l'orchestre pilote régional.

D'autres musiciens -Mourad Laib, Toufik Bestandji Rachid Segni- par des voies différentes, ont aussi exprimé la présence musicale constantinoise en France, balisant assurément le chemin à l'ensemble des invités de la ville de Constantine à se produire, lors de l'année de l'Algérie en France, notamment à l'Unesco et à l'Institut du Monde arabe. Pour rester dans le domaine musical, il est difficile de passer sous silence ce que l'image de la ville des Ponts doit à Enrico Macias qui, en plus de chanter «la ville blanche», la rappelle sur tous les plateaux télé avec la même émotion.


Sur le plan éditorial, les plumes constantinoises apparaissent un peu taries, et si on peut relever ici ou là quelques ouvrages marqués au coin de la nostalgie, il faut mettre à l'actif de la maison d'édition Média Plus la présentation de quelques titres -entre autres, ceux de Fatima Zohra Guechi et d'Isabelle Grangaud- à la manifestation Maghreb des livres.

L'ouvrage le plus explicitement consacré à Constantine, Constantine, citadelle des vertiges, signé par l'universitaire constantinois Abdelmadjid Merdaci, publié à Paris par Paris Méditerranée, co-édité en Algérie par Média Plus et Edif 2000, est quasiment épuisé sur le marché français, ce qui dénote l'intérêt que continue de susciter Constantine.

En somme, Constantine peut tout à fait voyager, se faire connaître et reconnaître pour peu que ceux qui se prévalent de se pencher sur la culture constantinoise lui en donnent les moyens. Et l'ambition.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/10/2007, 10:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ALGERIEN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/10/2007, 17:23    Sujet du message: La culture constantinoise vit aussi hors de ses terres Répondre en citant

c'est vraiment un sublime expose sur constantine c'est un article qui donne honneur non seulementa constantine comme ville mais a une entite qui l'algerie parceque avec la superficie et les cultures differentes d'apparances et similaires de contenues les personnes restent les memes et les sentiments aussi humains que pures et les mentalites s'accomodent rapidement pour accepter les differences

Revenir en haut
momo21
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/10/2007, 17:24    Sujet du message: La culture constantinoise vit aussi hors de ses terres Répondre en citant



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:31    Sujet du message: La culture constantinoise vit aussi hors de ses terres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Algériens Index du Forum -> WebAlgeRie -> Villes algériennes -> constantine
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com